Loading...
 
Print

Le Prince Caméléon

Translation by Suzanne Vallée

From the original story, Prince Chameleon, by Christina Manolescu



Il était une fois un roi et une reine qui étaient bien tristes de n’avoir point d’enfants. Ils avaient espéré si longtemps cette venue que la chevelure du roi était toute blanche. La reine avait même fait ranger le berceau au grenier, cette vue la chagrinant beaucoup. Pourtant, alors même qu’ils avaient presque perdu tout espoir, la reine accoucha d’un fils.

There once lived a King and Queen who waited many years for a child. They waited so long that the King’s hair grew white, and the Queen sent the cradle up into the attic so she wouldn’t have to look at it any more. At last, after they lost all hope, a son was born.


Le berceau fut donc ramené du grenier et débarrassé complètement de ses toiles d’araignée. Tous les gentilshommes et belles dames du royaume furent conviés aux cérémonies du baptême. On fit un beau baptême. Jusque tard dans la nuit, le palais résonna au son des rires, des danses et des bavardages. Les serviteurs allaient et venaient dans la grande salle, où résonnait le cliquetis des assiettes. Du berceau, sortaient de grands cris. Même les chiens de la meute aboyaient à qui mieux mieux. Nul doute que ce fut le festin le plus bruyant et le plus joyeux que le royaume n’eut jamais connu.

So the cradle was carried back downstairs. Its covering of cobwebs was carefully brushed away. All the lords and ladies were invited to the christening.Till late in the evening they laughed and chattered and danced together. Servants clattered in and out with their dishes. The Prince cried loudly in his cradle. Dogs barked. It was the happiest, noisiest feast day the kingdom had ever seen.


À minuit sonné, les rideaux se mirent soudain à onduler, sous la poussée d’un grand vent qui s’engouffrait dans les fenêtres. Une belle grande fée, vêtue d’un fourreau d’arcs-en-ciel, se glissa dans le grand salon et alla se pencher sur le berceau.

Then the stroke of midnight sounded. The curtains billowed. A sharp wind blew through the hall. Draped in the mist of rainbows, a tall majestic fairy floated into the state room and stooped over the cradle.


“ A nous le don de la richesse ” de songer la reine, remplie d’espoir.

“A gift of riches,” hoped the Queen.


“ Hum ! la puissance ” de murmurer le roi. “

“Of power,” muttered the King.


“ La destinée. ” Voilà bien les mots que prononça la fée Arc-en-ciel, avec un gracieux hochement de tête. “ Je confère, à ce prince, le don de la Destinée. ”

“Destiny,” said the Rainbow Fairy, with a graceful nod of her head. “I bestow on the Prince the gift of Destiny.”


“ Prince Destinée. Destinée. Destinée. Un nom bien royal, certes ” de murmurer les invités. Naturellement, le vieux roi et son épouse débordaient de joie; mais le poupon royal, lui, son petit visage tout rouge, grimaçait. Il poussa finalement un grand hurlement, que l’on pourrait qualifier de bien peu princier !

“Prince Destiny - Destiny - Destiny. A royal name indeed,” mumbled the guests.Of course, the old King and Queen were overjoyed; but the royal baby scrunched up his tiny, red face and let out a most unprincely howl.



Bilingual Prince Chameleon AVAILABLE SOON